3 raisons d’utiliser l’imagerie infrarouge SWIR pour le contrôle qualité dans l’industrie agro-alimentaire

3 raisons d’utiliser l’imagerie infrarouge SWIR pour le contrôle qualité dans l’industrie agro-alimentaire

Jun 06 . 3min read

L’imagerie infrarouge SWIR a su, depuis quelques années, se trouver une place parmi les outils les plus performants pour l’amélioration des méthodes de contrôle de l’industrie agroalimentaire. En effet, ce secteur nécessite particulièrement d’attention en matière de sécurité sanitaire : respect de la chaîne du froid, attention portée à la qualité des contenants et emballages, détection de corps étrangers sur les lignes de production... L’imagerie infrarouge SWIR permet de surveiller et de garantir la répétabilité des process de fabrication de manière non invasive à l’instar de l’imagerie rayon X. Ces solutions permettent un contrôle continu sur les chaines de production.

Nous vous détaillons ici 3 raisons pour lesquelles l’imagerie infrarouge SWIR est de plus en plus utilisée pour le contrôle qualité dans l’industrie agroalimentaire.

 

La détection de dégradations sur les produits alimentaires

Aujourd’hui, l’industrie agroalimentaire cherche à proposer des produits calibrés, d’une qualité sans faille, qui répondent au mieux aux besoins des consommateurs. C’est pourquoi, elle s’astreint à des contrôles drastiques qui évaluent en permanence l’apparence et la constitution des produits alimentaires, et cela, notamment grâce à l’imagerie infrarouge SWIR.

  • L’inspection des matières organiques

Sur les chaînes de production, les matières organiques passent sous le filtre de capteurs infrarouges SWIR capables de repérer les dégradations existantes mais invisibles à l’œil nu et indétectables par des systèmes de vision industriels traditionnels, comme les caméras visibles.  Ces dégradations constituent pourtant une altération du produit qu’il est indispensable d’identifier afin de trier et d’évacuer ces aliments abîmés.

Exemple : La détection de présence de fruits abîmés qu’il convient de sortir de la production avant leur mise en vente. Ou encore la présence d’humidité élevée pouvant entrainer des moisissures prématurées ou celle de contaminants rendant ces denrées impropres à la consommation.

  • L’analyse de la composition des produits alimentaires 

La vision hyperspectrale notamment permet de détecter l’humidité dans les aliments mais également leur teneur en protéines et en lipides. Ainsi, elle est de plus en plus utilisée sur les chaînes de production alimentaires, pour visualiser le degré de transformation d’un fruit ou encore analyser les proportions de viande et de gras sur des pièces de viande.  L’industrie alimentaire, et notamment lorsqu’elle utilise la production automatisée des denrées alimentaires, a également recourt à l’imagerie infrarouge SWIR pour le contrôle des fromages dans leur emballage, afin d’évaluer le degré d’humidité susceptible de faire moisir le fromage prématurément.

 

livre blanc

 

Le dépistage de corps étrangers sur les lignes de production alimentaires

Grâce à l’imagerie infrarouge SWIR, l’industrie agroalimentaire optimise le contrôle de ses produits, même les plus complexes, durant tout le processus de fabrication. Ainsi, elle garantit la sécurité sanitaire des aliments. 

  • La détection de matières non organiques

Sur les chaînes de production alimentaire, l’imagerie infrarouge SWIR permet de mettre en lumière la présence de corps étrangers potentiellement dangereux, ou en tout cas, indésirables.

Exemple : L’imagerie infrarouge SWIR permet d’identifier des micros morceaux de polymères dans une production de vrac alimentaire comme du riz ou du café. Elle peut également repérer des cailloux ou des morceaux métalliques, potentiellement très dangereux pour les consommateurs et très dommageables pour une usine de production alimentaire.

  •  L’inspection des matières premières

En effet, les matières premières d’une production alimentaire peuvent être inspectées via l’imagerie infrarouge SWIR avant qu’elles ne soient utilisées et mélangées. Cela permet ainsi de s’assurer qu’elles ne contiennent aucune impureté susceptible de compromettre le produit final et de le rendre potentiellement dangereux et/ou impropre à la consommation. En effet, la dégradation de la matière sous l’action d’éléments extérieurs ou de la présence d’un composant inconnu, constitue un risque pour la santé.

Exemple : L’analyse de liquide ou de solide à travers leurs contenants grâce à la technologie infrarouge qui est capable en quelques secondes d’identifier des intrus au sein d’une matière.

L’inspection des matières premières via l’imagerie infrarouge SWIR permet également d’augmenter les rendements de production, en diminuant les arrêts de production et en améliorant la qualité des produits.

A noter par exemple : 30 tonnes de pommes de terre sont analysées par heure sur les chaines de production.

 

L’analyse non invasive des packagings

  • La détection des niveaux de remplissage de flacons opaques

Pour les denrées alimentaires, les produits d’entretien ou encore les médicaments, l’imagerie infrarouge SWIR permet également la vision à travers les contenants. Ainsi, elle est capable d’évaluer les niveaux de remplissage de flacons opaques ou de déterminer la présence ou non de gélules de médicaments dans leur contenant. Même si cela ne constitue pas forcément un problème de sécurité pour les produits et les consommateurs, il affecte cependant le rendement et la conformité aux réglementations.

Exemple : repérage de bouteilles en plastique contenant du liquide, seulement remplies à la moitié de leur contenance ou encore des plaquettes de médicaments non complètes ou endommagées (gélules percées ou comprimés non complets) et donc inadaptées à la mise en vente car l’intégrité du produit n’est pas assurée.

Pour aller encore plus loin dans la vision industrielle, la technologie de l’infrarouge SWIR est particulièrement recommandée en thermographie car elle permet de voir à travers une vitre et ainsi de contrôler les process de fabrication à haute température, au-delà de 200°.

Exemple : L’imagerie infrarouge SWIR est utilisée dans la fabrication du verre de bouteille, ou encore dans divers process en métallurgie, notamment afin détecter des impureté dans le métal.

 

Ainsi, l’imagerie infrarouge SWIR contribue à sécuriser les chaînes de production de l’industrie agroalimentaire grâce à des contrôles qualité pointus et réguliers qui garantissent l’intégrité des produits. Elle permet également de rentabiliser la production en réduisant notamment les pertes et en garantissant une production irréprochable et conforme aux normes attendues.

 

livre blanc

 

Share this article